Accueil / Stratégies de recrutement / Localisation de sources d'employés / Surveillez votre marque avec les outils d’écoute des médias sociaux

Surveillez votre marque avec les outils d’écoute des médias sociaux

Que disent les gens à propos de votre entreprise?

Surveillez votre marque avec les outils d’écoute des médias sociaux

Pour Mark Swartz
Contributeur de Monster

Votre réputation en tant qu’employeur est sous la loupe ces derniers temps. Les chercheurs d’emploi peuvent aller en ligne et obtenir gratuitement des informations étonnantes vous concernant.
 
Certaines de ces informations proviennent directement de vos propres publications sur les médias sociaux. D’autres informations proviennent de la couverture médiatique ou d’autres rapports de tiers. Toutefois, ces informations émanent de plus en plus des employés eux-mêmes, qui écrivent sur les blogues, Twitter, Facebook et les forums d’employés.
 
Êtes-vous à l’écoute de ce que l’on dit de vous? Il est évident que vous voulez être en mesure de gérer les critiques injustifiées qui nuisent à votre marque. Mais ce n’est qu’une partie de ce que les gens pensent vraiment de vous en tant qu’employeur.
 
Alertes des moteurs de recherche
Les moteurs de recherche sont le premier endroit où les gens recherchent les mentions de votre entreprise (ou de ses employés) en ligne. C’est également votre point de départ pour la surveillance de la réputation de votre employeur.
 
Automatisez le processus en configurant les mots-clés des alertes sur les principaux moteurs de recherche. Google.ca, Bing.ca et Yahoo.ca offrent une fonction qui vous avertit lorsque vos mots-clés sont mentionnés. Surveillez les mentions du nom de votre entreprise et de votre personnel clé.
 
Vous devrez chercher les images associées à votre entreprise ou à votre personnel séparément. Il peut être intéressant de savoir comment vous êtes représenté visuellement.
 
Rapports de presse
Lorsque votre entreprise fait les nouvelles, vous souhaitez être au courant de ce qui se dit. Est-ce que les titres sont justes? Est-ce que les journalistes se concentrent sur les aspects positifs, ou plutôt sur le négatif?
 
Nous sommes de retour sur les trois principaux moteurs de recherche. Yahoo News Canada, Bing Canada News et Google Canada News sont des ressources gratuites qui se concentrent exclusivement sur les nouvelles. Vous pouvez également recourir à des services de surveillance de nouvelles pour recueillir et analyser les données (et les tendances) pour vous.
 
Médias sociaux – Sites particuliers
Qui parle de vous sur Twitter, Facebook, Google+, les blogues, YouTube et LinkedIn, et que disent-ils? Les médias sociaux sont rapidement en train de devenir le moyen principal pour répandre l’information.
 
Vous ne pouvez pas espérer surveiller chaque remarque ou conversation. Même si vous pouviez surveiller toutes les communications publiques, pensez aux innombrables discussions privées que vous ne verrez jamais. Mais si vous souhaitez suivre les échanges publics, il n’y a rien de mieux que d’utiliser les fonctionnalités de recherche de chaque site.
 
La recherche sur Twitter est un exemple typique. Vous obtenez des résultats en temps réel. Il suffit d’utiliser la zone de recherche et de saisir le terme que vous désirez surveiller. Ou essayez leur recherche avancée. Précisez les termes par mot-clé, par mot-clic et en indiquant les noms des personnes qui envoient les gazouillis; vous avez également la possibilité d’ajouter une région si vous le souhaitez. Vous en voulez plus? Pourquoi ne pas sélectionner les gazouillis qui sont cotés positifs, négatifs, ou affichés comme des questions! Cet outil est idéal lorsque vous effectuez une campagne de recrutement sur Twitter.
 
Agrégateurs de médias sociaux
Il peut être fastidieux de visiter chaque site à la recherche de contenu. Heureusement qu’il y a les agrégateurs, qui recherchent plusieurs sites pour vous.
 
IceRocket.com, par exemple, effectue des recherches sur les blogues, Twitter et Facebook simultanément. Technorati.com limite ses recherches sur les blogues, mais va plus loin.
 
Lorsque vous serez prêts à adopter une approche plus stratégique en ce qui concerne votre publicité sur les réseaux sociaux, vérifiez les outils de gestion concernant les médias sociaux. HootSuite.com et TweetDeck.com font partie des plus populaires. Ils vous permettent d’effectuer des cherches sur Facebook et sur Twitter, mais pas les deux en même temps. Ils vous évitent tout de même d’avoir à naviguer entre toutes les pages de chaque site. Vous pouvez aussi acheter des rapports d’analyse sur les tendances à propos de ce qu’on dit sur vous. Les sentiments sociaux peuvent également être mesurés dans ces rapports.
 
Foires aux questions
Voici une question que l’on retrouve parfois sur les foires aux questions générales : « Comment est-ce que de travailler pour l’employeur x? » Étant donné l’anonymat relatif (mais non garanti) d’Internet, on peut y lire certaines réponses étonnantes. Les employés actuels et antérieurs font des déclarations vraiment révélatrices à propos des personnes pour lesquelles ils ont travaillé.
 
Deux des meilleures foires aux questions générales sont qc.answers.yahoo.com et Quora.com. Les divagations et les défoulements sont découragés par les modérateurs. Ce que vous y lisez peut donc être une version épurée des réponses originales.
 
Sites de commentaires d’employés
Il y a une éclosion de nouveaux sites qui prétendent donner le point de vue des employés sur les employeurs. Ils ont des noms comme GlassDoor.com et CompanyConnector.com.
 
Qu’est-ce qui rend ces sites uniques? Pour commencer, ils sont explicitement à la recherche de commentaires d’employés actuels et antérieurs de divers employeurs. C’est ainsi que l’on peut trouver des commentaires récents sur les salaires versés par l’entreprise, sur l’ambiance de travail, sur la gestion d’un tel directeur; il existe même un classement comme lieu de travail potentiel, et plus encore.
 
Ces genres de sites promettent l’anonymat aux contributeurs de contenu. Vérifiez ces observations soigneusement. Prenez une profonde respiration au préalable : vous lirez des opinions à l’état brut au sujet de votre marque d’employeur, provenant de ceux qui ont travaillé pour vous. On peut dire qu’on vous passe au crible!